Cuvées Pan d’Or – les jarres et amphores de terre cuite

Haut Relief du dieu Pan (Palais Neuf, Rome)

Haut Relief du dieu Pan (Palais Neuf, Rome)

Pan est un Dieu mi-homme / mi-bouc, et surtout un vrai bon vivant ! Loin de l’Olympe, il préfère rester sur terre avec Naïades et Satyres pour manger, boire et profiter des plaisirs de la bonne chair.
La boîte de Pandore quant à elle, était à l’origine une jarre de terre cuite dans laquelle tous les maux de l’humanité s’en seraient échappés… excepté l’Espoir qui restait au fond de la jarre.

Pan d’Or, Chardonnay élevé en amphore de terre cuite

Le Chardonnay de la cuvée « Pan d’Or » a été pressé puis directement mis dans une amphore de terre cuite de 120 et 160 litres. La cuvée a ensuite été élevée pendant un an, toujours en amphore.  Au nez, des arômes puissants de fruits blanc très mûrs et de miel. En bouche, un nectar subtil tout en finesse, avec une bouche ample et ronde où l’on retrouve un Chardonnay tout à fait atypique.

À savourer telle qu’elle, autour de 13 degrés.

Garde 5-6 ans.

 

Pan d’Or, Viognier élevé en amphore de terre cuite

Le Viognier de la cuvée « Pan d’Or » a été pressé puis directement mis dans une amphore de terre cuite de 120 et 160 litres. La cuvée a ensuite été élevée pendant un an, toujours en amphore.  Au nez, des arômes puissants de fruits frais d’été. En bouche, un nectar subtil et tout en finesse, avec une bouche ample et ronde où l’on retrouve un Viognier tout à fait atypique.

À savourer telle qu’elle, autour de 13 degrés.

Garde 5-6 ans.

amphores

Pan d’Or, Gamay élevé en jarre de terre cuite

Pour cette cuvée, nous avons fait macérer les grappes éraflées pendant 50 jours puis nous avons élevé le vin pendant un an en jarres de terre cuite, pour la toute première fois à Poleymieux ! Au nez, on retrouve des fruits noirs très mûrs, de la violette et des notes subtiles de réglisse. En bouche, les fruits confits s’expriment intensément au travers de tanins ronds, très soyeux et d’une grande minéralité peu commune qui en font une cuvée atypique.

À déguster autour de 16/17°C, sur une belle viande de gibier ou de l’agneau au thym.

Garde 7-8 ans.

IMG_0544

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>